Grossesse et pédiatrie

L'ostéopathie est également indiquée dans les motifs liés à la grossesse, la naissance et l'enfance

  • Motifs liés à la grossesse : douleurs lombaires, douleurs du périnée et petit bassin, reflux, constipation

  • Ostéopathie pour bébé : Pourquoi ? Comment ? 

            La grossesse et l'accouchement peuvent être synonyme de tensions accumulées pour le bébé. Suite à une malposition dans le ventre de sa maman ou à cause d'un travail long ou expéditif, de contractions intenses, de l'utilisation d'instruments (forceps, ventouse), d'une manœuvre d'expression abdominale lors de l'expulsion, d'un cordon autour du cou. Ces contraintes pourront se traduire par des pleurs fréquents, une agitation, des problèmes de sommeil, une position préférentielle de la tête (tête tournée toujours du même côté ou tendance à tirer sa tête en arrière) ou du corps (bébé en banane). Ces positions préférentielles auront pour conséquence de rendre difficile l'allaitement ou la prise du biberon d'un côté ou au bout de quelques semaines entraîner une tête plate, autrement dit plagiocéphalie. D'autres problèmes liés à la difficulté à l'allaitement ou au biberon peuvent venir de tensions dans la mâchoire ou d'un mouvement de langue limité entravant la succion et la déglutition. Les maux digestifs peuvent se traduire de différentes façons : difficulté à faire un rot en fin de tétée, reflux, gaz, coliques, constipation. Ici aussi, l'ostéopathe va rechercher les zones de contrainte et corriger cette posture de confort afin de lui permettre de mieux digérer. 

        L'ostéopathe utilise des gestes précis et des manipulations douces afin de retrouver un alignement du corps et une diminution des tensions.

         Il est évident que le médecin de l'enfant, pédiatre ou généraliste, reste le référent en matière de santé. Il est le chef d'orchestre dans le suivi de l'enfant en l'examinant à chaque visite, aussi bien anatomiquement (le dos, les hanches, le crâne) que physiologiquement. Son avis sera toujours pris en compte.